Depuis que j’ai découvert l’incroyable parfum du Palo santo lors de mon séjour en Patagonie, je n’ai eu cesse de retrouver ce parfum. Malheureusement c’est devenu un commerce de pillage de forêt sacrée. Il faut donc bien connaître la méthode de récolte qui doit se faire dans le respect des arbres et seulement sur du bois mort depuis plusieurs années.

J’ai aussi utilisé de la Sauge blanche, mais me voilà partie à la quête des plantes de chez nous. Et c’est de nouveau très addictif de par la recherche et le plaisir olfactif. J’utilise depuis longtemps le sapin en cuisine, mais je découvre la résine et ses surprises…